Pourquoi paye-t-on un “abonnement” dans une facture d’énergie?

Questions Fréquentes

Pourquoi paye-t-on un “abonnement” dans une facture d’énergie?

La facture d’énergie est composée de 3 parties :
1. l’abonnement,
2. les consommations,
3. les taxes.

L’abonnement correspond à deux éléments principaux :

– les coûts non-fixes liés à l’acheminement de l’énergie jusqu’à votre compteur : ces derniers varient une fois par an en fonction de l’évolution des tarifs d’utilisation des réseaux fixés par la Commission de régulation de l’énergie. Ils incluent l’entretien du réseau et des compteurs. Cette part, collectée par le fournisseur, est ensuite reversée au distributeur (GRDF pour le gaz et ENEDIS pour l’électricité) et au transporteur (GRT pour le gaz et RTE pour l’électricité) de l’énergie. Les tarifs d’utilisation des réseaux sont les mêmes pour le client quel que soit le fournisseur.

Pour déterminer le montant de la part acheminement pour l’électricité, vous pouvez utiliser l’outil mis en place par la Commission de régulation de l’énergie.

– les coûts fixes commerciaux de votre fournisseur : il s’agit des coûts que votre fournisseur engage, par exemple, pour la gestion de la relation clientèle et documents d’informations à destination des clients… C’est la raison pour laquelle les montants d’abonnement varient d’un fournisseur à l’autre.

C’est également la raison pour laquelle, cette partie de l’abonnement couvre des coûts fixes, quelle que soit votre consommation réelle : même les mois où vous avez peu ou pas consommé, vous payez un même montant d’abonnement pour ces coûts fixes commerciaux de votre fournisseur.

Ces coûts fixes comportent également la valeur de la part fixe du tarif d’utilisation des réseaux publics de distribution d’énergie en vigueur au moment de la proposition du contrat. Cette dernière sert de base pour les prochaines évolutions de ces tarifs.

Ils dépendent également de plusieurs critères qui diffèrent selon qu’il s’agit d’un abonnement d’électricité ou de gaz naturel :

  • En électricité, les critères sont les suivants : la puissance d’électricité nécessaire pour le logement (selon le nombre et la consommation des appareils électroménagers, le type de chauffage, la source d’énergie pour l’eau chaude …) et le type de comptage : simple ou heures pleines / heures creuses.
  • En gaz naturel, le critère principal est la plage de consommation (c’est-à-dire en fonction de la quantité de consommation annuelle).

Pourquoi paye-t-on un “abonnement” dans une facture d’énergie?

La facture d’énergie est composée de 3 parties :
1. l’abonnement,
2. les consommations,
3. les taxes.

L’abonnement correspond à deux éléments principaux :

– les coûts non-fixes liés à l’acheminement de l’énergie jusqu’à votre compteur : ces derniers varient une fois par an en fonction de l’évolution des tarifs d’utilisation des réseaux fixés par la Commission de régulation de l’énergie. Ils incluent l’entretien du réseau et des compteurs. Cette part, collectée par le fournisseur, est ensuite reversée au distributeur (GRDF pour le gaz et ENEDIS pour l’électricité) et au transporteur (GRT pour le gaz et RTE pour l’électricité) de l’énergie. Les tarifs d’utilisation des réseaux sont les mêmes pour le client quel que soit le fournisseur.

Pour déterminer le montant de la part acheminement pour l’électricité, vous pouvez utiliser l’outil mis en place par la Commission de régulation de l’énergie.

– les coûts fixes commerciaux de votre fournisseur : il s’agit des coûts que votre fournisseur engage, par exemple, pour la gestion de la relation clientèle et documents d’informations à destination des clients… C’est la raison pour laquelle les montants d’abonnement varient d’un fournisseur à l’autre.

C’est également la raison pour laquelle, cette partie de l’abonnement couvre des coûts fixes, quelle que soit votre consommation réelle : même les mois où vous avez peu ou pas consommé, vous payez un même montant d’abonnement pour ces coûts fixes commerciaux de votre fournisseur.

Ces coûts fixes comportent également la valeur de la part fixe du tarif d’utilisation des réseaux publics de distribution d’énergie en vigueur au moment de la proposition du contrat. Cette dernière sert de base pour les prochaines évolutions de ces tarifs.

Ils dépendent également de plusieurs critères qui diffèrent selon qu’il s’agit d’un abonnement d’électricité ou de gaz naturel :

  • En électricité, les critères sont les suivants : la puissance d’électricité nécessaire pour le logement (selon le nombre et la consommation des appareils électroménagers, le type de chauffage, la source d’énergie pour l’eau chaude …) et le type de comptage : simple ou heures pleines / heures creuses.
  • En gaz naturel, le critère principal est la plage de consommation (c’est-à-dire en fonction de la quantité de consommation annuelle).