Rencontre avec Didier Chavernoz, ancien directeur juridique du Groupe Spie batignolles

15 Déc Rencontre avec Didier Chavernoz, ancien directeur juridique du Groupe Spie batignolles

Le 30 novembre dernier, le Médiateur et son équipe ont organisé une rencontre avec Didier Chavernoz dans les locaux d’ENGIE, afin que celui-ci fasse un retour d’expérience sur sa pratique de la médiation, et des modes alternatifs de règlement des différends en général.

Ancien directeur juridique du Groupe Spie batignolles, acteur de la construction et des travaux publics au chiffre d’affaires de près de 2 milliards d’euros, il a connu les difficultés liées à l’activité contractuelle. Confronté à des différends parfois lourds où la seule solution semblait être la solution judiciaire, il est pourtant parvenu à développer ce qu’il appelle le « réflexe médiation » au sein du groupe afin que tous soient sensibilisés aux avantages des modes alternatifs. Ces avantages sont nombreux, tant en termes de coûts et de temps que de ressources humaines. La pérennisation des relations contractuelles avec les partenaires commerciaux est également mieux assurée.

Il est ainsi venu parler de son expérience et de sa pratique en matière de médiation pour aider les éventuelles parties à envisager les choses sous un autre angle lorsqu’il est question d’un litige. Etaient ainsi conviés à cet échange des juristes et des opérationnels lesquels sont souvent en première ligne sur ces sujets.

La rencontre s’est tout d’abord orientée autour du retour d’expérience de Didier Chavernoz, lequel a présenté les différentes étapes qui ont amené au « réflexe médiation » et les obstacles qui peuvent apparaître lors de cette démarche.

Un point a ainsi été fait sur la médiation et son déroulement, les avantages qui en découlent pour les parties et la préparation que cela implique pour les équipes.

L’accent a été mis sur l’importance d’une démarche constructive, évolutive, en accord avec les sensibilités et pratiques des différents interlocuteurs. Il s’agit de valoriser une approche progressive pour valider chaque étape et chaque avancée. Des groupes de travail et de réflexion ont ainsi été mis en place, une plaquette d’information a été mise à la disposition des équipes, lesquelles ont également été formées sur le sujet. Des clauses de médiation ont aussi été insérées dans les contrats, intégrant dès l’origine la volonté d’instaurer un processus gradué de règlement des différends.

Didier Chavernoz a ensuite concrétisé ses propos au travers de la présentation d’un cas factuel, dans lequel la médiation a permis de trouver une solution à l’amiable, convenant à toutes les parties.

La rencontre s’est enfin terminée par un temps d’échange entre intervenant et participants, chacun pouvant mettre en exergue les spécificités de son activité et ainsi questionner la manière dont la médiation pourrait s’articuler avec elles.



Le site mediateur-engie.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience afin de proposer des contenus et services adaptés aux intérêts de ses visiteurs. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies. More information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

En savoir plus