L’EEMG à la conférence annuelle des régulateurs de l’énergie (CEER)

28 Juin L’EEMG à la conférence annuelle des régulateurs de l’énergie (CEER)

L’EEMG (European Energy Mediators Group) a participé à la réunion annuelle du CEER

Le 5 juin 2018, se déroulait la conférence annuelle du CEER à Bruxelles. Le CEER ou Council of European Energy Regulators, est une organisation rassemblant les autorités nationales de régulation dans le secteur de l’énergie au niveau européen. Il œuvre, au travers d’une politique de régulation qu’il souhaite adaptée, à la mise en place d’un marché européen de l’énergie compétitif et innovant, tout en étant respectueux des droits des consommateurs.

Ses axes de travail se focalisent ainsi aujourd’hui sur les consommateurs et les marchés de détail, les systèmes de distribution et la décarbonisation. Grâce à des échanges de bonnes pratiques et à une surveillance des marchés, le CEER souhaite promouvoir une régulation fonctionnelle et fournir une information claire aux différentes parties prenantes.

La stratégie des 3D du CEER

Lors de sa conférence annuelle, le CEER s’est intéressé à trois problématiques en particulier : la digitalisation, la décarbonisation et la nécessité d’une régulation dynamique.

La 1ère et la dernière session se focalisait sur des thématiques en lien avec les consommateurs et la protection de leurs droits sur le marché de l’énergie. L’EEMG a souhaité être représenté afin d’être au fait des nouvelles tendances sur le sujet et d’apporter sa contribution aux échanges. En tant que Groupe, l’EEMG associe en effet des médiateurs d’entreprise venant de toute l’Europe, lesquels travaillent au quotidien avec des consommateurs requérants pour la résolution amiable de leurs différends. En l’occurrence, c’est Allison Macé, appartenant à la Médiation du Groupe ENGIE qui représentait l’EEMG lors de cette rencontre à Bruxelles.

La session sur la digitalisation du marché de l’énergie a été l’occasion de parler des avantages d’une telle démarche pour les consommateurs, pour assurer un réseau efficace, mais également pour créer une plus grande flexibilité dans les pratiques en général. L’accent a été mis par le BEUC (Bureau Européen des Unions de Consommateurs), présent à cet évènement, sur le fait que la digitalisation devait être mise au service des consommateurs et que celle-ci devait être valorisée au travers des principes de confiance, de simplicité et de sécurité. La digitalisation entraîne en effet le développement de produits ou services groupés (bundled products or services), combinant parfois des offres relatives à des marchés distincts (ex : une offre d’électricité combinée avec un dispositif permettant une meilleure gestion de ses consommations).

La session sur la décarbonisation a permis d’aborder la transition effectuée aujourd’hui sur le marché de l’énergie.

Enfin, la dernière session sur la nécessité d’une régulation dynamique, a soulevé le besoin impératif de fournir des solutions adaptées et évolutives sur un marché très changeant. Il a d’ailleurs été pointé du doigt que la régulation devait de plus en plus être appréhendée de manière transectorielle. En ce sens, le CEER a voulu rappeler son initiative PEER lancée en 2017. Le Partnership for the Enforcement of European Rights (PEER) a pour vocation d’améliorer l’implémentation des droits des consommateurs européens au travers d’une coopération accrue au niveau de l’Union Européenne. Il rassemble des autorités nationales ou européennes en charge de la protection des droits des consommateurs et des questions de concurrence, quel que soit le secteur (ex : énergie, télécoms, finance), des organismes travaillant sur la protection des données, des associations de consommateurs ou encore des médiateurs. Un atelier avait ainsi été organisé en octobre 2017 pour évoquer la question des « bundled products » avec toutes ces parties prenantes.

De nouvelles problématiques émergeant, le CEER souhaite prolonger cette initiative et devrait organiser  une nouvelle rencontre du PEER.

Dans le cadre de cette stratégie des 3D, le CEER a lancé une consultation publique sur son site internet afin de voir comment l’implémenter de la manière la plus pertinente possible. Cette consultation est ouverte jusqu’au 10 août 2018, à l’adresse suivante .

Publication d’un rapport sur le développement des technologies intelligentes

En parallèle de sa conférence annuelle, et dans la droite ligne de la session sur la digitalisation, le CEER a publié un rapport sur le développement des technologies intelligentes. Il s’agit ici d’appréhender l’impact de 5 nouvelles technologies, dont la blockchain, sur les consommateurs du marché de l’énergie et sur la régulation.

Ce rapport peut être trouvé à l’adresse suivante .

Cette conférence a conforté l’EEMG et la Médiation du Groupe ENGIE sur leur vision du marché actuel et à venir de l’énergie. La question de la digitalisation est au cœur des questionnements des parties prenantes, et notamment des organismes de représentation des consommateurs qui s’inquiètent de son impact sur ces derniers. L’EEMG a tout à fait conscience de cette problématique et avait d’ailleurs souhaité aborder cette thématique lors de sa dernière réunion annuelle, en novembre 2017, au travers  de la question des compteurs communicants.

A cette occasion, l’EEMG, par la voix d’Allison Macé, a donc pu échanger avec différents acteurs intervenants dans le secteur de l’énergie sur les enjeux attachés à ce dernier, et ainsi confirmer sa place en tant qu’interlocuteur pertinent sur les questions liées à ce marché évolutif et complexe.



Le site mediateur-engie.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience afin de proposer des contenus et services adaptés aux intérêts de ses visiteurs. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies. More information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

En savoir plus