L’EEMG à Bruxelles pour sa réunion annuelle !

06 Nov L’EEMG à Bruxelles pour sa réunion annuelle !

Une année d’écoulée et c’est déjà l’heure de la réunion annuelle de l’EEMG. Le temps d’une journée, les membres ont partagé, discuté et débattu des sujets d’actualité ayant trait à leur activité, tout en s’assurant de mettre en exergue les avantages de la médiation d’entreprise, en présence d’une représentante de la Commission Européenne.

Le 23 octobre dernier s’est déroulée la réunion annuelle de l’European Energy Mediators’ Group (EEMG) à Bruxelles. Cette rencontre est une occasion privilégiée pour les membres d’échanger et débattre sur leurs activité et pratiques, tout autant que sur l’actualité. C’est aussi l’opportunité de présenter les positions du groupe sur certaines thématiques et problématiques à la Commission Européenne, qui ne manque pas d’être représentée.

Etaient présents à cette réunion Médiateurs et collaborateurs d’EDF, EDISON, EDP, ELECTRABEL, ENGIE et VATTENFALL. Le partage a ainsi été de mise tout au long de la journée, dans un cadre de travail et de convivialité.

La matinée était consacrée aux échanges entre membres afin de faire un bilan de l’année passée. L’EEMG a été particulièrement actif en participant, à l’échelle européenne, à de nombreux colloques et évènements, portant à la fois sur l’énergie et sur les questions de droit de la consommation et de la médiation. On pourra ainsi citer la réunion annuelle du CEER et le Forum ADR de la Commission Européenne en juin, et évidemment le Citizens’ Energy Forum de Dublin en septembre. Il est en effet important de porter la voix de la médiation d’entreprise lors de ce type de rencontres, et de s’assurer qu’elle est entendue.

Un point a également été fait sur les données de l’activité de l’EEMG, récoltées au travers de ses membres. L’EEMG c’est ainsi un périmètre de 60 millions de clients, et donc de requérants potentiels, et presque 14 000 dossiers de médiation pour l’année 2017.

Des tendances se sont d’ailleurs dessinées pendant les échanges entre les membres et ce, bien que les réalités du marché de l’énergie soient parfois différentes d’un pays à l’autre.

Les membres constatent ainsi, en majorité, une baisse des réclamations en général. Dans les états où les campagnes d’installation des compteurs communicants sont terminées, les litiges liés à la consommation ont drastiquement chuté. Cela pourrait laisse entendre que le marché est relativement mature, eu égard aux anciennes pratiques mises en place.

En parallèle, une nette hausse des demandes relatives aux nouvelles offres a pu être soulignée. Cela peut tout aussi bien concerner de nouvelles pratiques, de nouveaux produits. Les offres liées peuvent potentiellement devenir un sujet de litige à l’avenir et c’est pour cette raison que les membres ont une démarche proactive en travaillant avec les entreprises pour une meilleure appréhension de ces questions.

Le Médiateur du Groupe ENGIE, par exemple, s’évertue à solliciter les entités pour les interroger sur le développement de nouvelles offres, tout en s’assurant que les problématiques qu’elles peuvent soulever, puissent être couvertes en cas de litige et donc de médiation.

C’est d’ailleurs un avantage certain de la médiation d’entreprise lorsqu’il est question d’offres liées : les médiateurs peuvent traiter la totalité du litige, quel que soit le sujet, du moment que l’offre provient d’une entité de l’entreprise. Le consommateur est donc assuré d’avoir une couverture complète et un niveau de protection élevé !

Ce point a ainsi été soulevé et souligné l’après-midi devant Constantina FILIOU, représentante de la Commission Européenne pour les compteurs communicants.

Celle-ci s’est montrée très à l’écoute des retours des membres sur leur activité et sur la réalité des litiges. Elle a également parfaitement entendu en quoi l’EEMG et ses membres étaient une source d’information pertinente et importante en matière d’énergie et de consommation.

De son côté, elle a évoqué l’avancée des discussions concernant le Clean Energy Package, en apportant un focus particulier sur les compteurs communicants.

La journée s’est finalement terminée sur la présentation, par chaque membre, de recommandations de progrès à destination de l’entreprise et sur lesquelles il a travaillé. Il s’agit d’un moment riche d’échanges, chacun pouvant s’inspirer des pratiques mises en avant, mais également d’un moment fort de conviction, la Commission Européenne pouvant avoir un meilleur aperçu du travail quotidien réalisé par l’EEMG et ses membres pour un meilleur fonctionnement du marché de l’énergie et pour une meilleure protection du consommateur.

La prochaine réunion annuelle qui devrait avoir lieu à Lisbonne, sera également l’occasion de montrer le savoir-faire des membres de l’EEMG en s’intéressant à un sujet crucial : le digital.

L’EEMG, chiffres clés de 2017 :
– 60 millions de clients couverts
– Presque 14 000 dossiers de médiation soumis
– 3 789 dossiers de médiation traités avec un taux de succès de 85%
– 66 recommandations génériques de progrès à destination des entreprises



Le site mediateur-engie.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience afin de proposer des contenus et services adaptés aux intérêts de ses visiteurs. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies. More information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

En savoir plus