La Médiation du Groupe ENGIE : une expérience enrichissante

22 Nov La Médiation du Groupe ENGIE : une expérience enrichissante

Voilà plusieurs années que je travaille à la Médiation et quelle expérience formatrice !

C’est tout d’abord une aventure humaine, riche de rencontres passionnantes émanant de cultures et de niveaux sociaux différents. Pour moi, la Médiation redonne du pouvoir à certaines personnes qui peuvent être dans l’impuissance.

Contribuer à rétablir le dialogue, la confiance, aider, accompagner : c’était un vrai challenge pour moi !

 

Lorsque j’ai traité mes premiers dossiers de médiation, en qualité de chargée de médiation pour le compte du Médiateur, je reconnais que je me suis laissée envahir par les émotions et les conflits. Malgré des situations difficiles, j’ai aimé mon métier et j’ai été heureuse de l’exercer.

En effet, je me suis sentie utile lorsque j’ai senti que les échanges avec les requérants avaient permis de dépasser leurs désaccords et de parler de leurs problématiques réelles : eh oui ! dans certains cas, un litige peut en cacher un autre, plus profond, inavouable quelquefois pour un requérant. L’échange de vive voix est un plus en médiation. Il permet de toucher du doigt des vérités difficiles à dire qui sont la source même du litige, et qui ne sont pas décelables dans un écrit.

Au cours de cette mission, à la Médiation du Groupe ENGIE, je n’étais pas là pour juger, « qui a tort ou qui a raison », mais pour offrir un temps de parole à chacune des parties pour mettre le conflit à plat et reprendre une discussion plus apaisée. Ce n’est pas toujours moi qui proposais une solution, car elle devait venir, en priorité, des parties elles-mêmes. Toutefois, mon rôle était quelquefois perçu comme « facilitateur de solution ».

 

J’admets toutefois avoir eu des moments difficiles, lorsque je ne suis pas parvenue pas à désamorcer certains points de désaccords et que les parties sont restées campées sur leurs positions. J’étais frustrée ! Toutefois, j’ai appris, au fil du temps, à relativiser. Et alors à suggérer au médiateur une solution en droit et en équité.

Pour moi, une médiation qui n’aboutit pas à un accord n’est pas nécessairement un échec. En effet, il peut y avoir des choses mises en lumière, pendant les échanges, qui permettent tout de même de faire avancer la situation, ou les parties dans leur réflexion. Les participants n’en sont pas toujours conscients, mais cela peut être positif.

Mais il y a également eu des moments plus gais, il m’est arrivé de rire avec les requérants !

Le conflit est aussi une opportunité de changement pour n’importe qui ! Cela s’applique également à sa vie personnelle !

Les bons moments sont plus nombreux que les mauvais : par exemple, j’ai eu des petits mots de remerciements, des cartes de vacances, des requérants qui me recontactent pour me dire que grâce à moi ils ont pu repartir sur de bonnes bases après un gros conflit, cela permet de voir la vie autrement et de positiver. C’est également une satisfaction personnelle, je ne le nie pas !

 

C’est toutefois un métier exigeant, où il faut apprendre à prendre de la distance par rapport aux situations auxquelles on peut être confronté. J’ai toujours fait en sorte de distinguer maison et travail mais en réalité je n’ai jamais vraiment cessé d’y réfléchir. Ce n’était pas un stress, cela me faisait plaisir d’y penser. Toujours mon côté empathique !

En fait, je constate que c’est une construction de soi, cela permet d’avancer dans la vie. J’ai appris beaucoup de choses sur moi-même à travers cette profession, c’est un travail qui m’a apporté énormément d’un point de vue humain.

  • Mon travail peut-il demandé un effort physique ?

Oui, je pense que je me suis engagée physiquement. J’ai travaillé au contact du conflit, c’est presque une matière palpable. L’idée de la médiation c’est de prendre le conflit à bras le corps, mais en même temps d’en contenir l’agressivité, la violence, et de la canaliser. Parfois on peut être submergé par l’émotion et en sortir lessivé. Il fallait que je m’aère pour digérer les mots !

Après un échange assez musclé, j’ai pu ressentir une extrême fatigue et c’est d’ailleurs là un bon baromètre pour savoir où en sont les parties dans leur démarche. Si je sors trop fatiguée, ce n’est pas bon signe, cela veut dire que j’ai plus travaillé que les parties-prenantes au litige. Or c’est aussi à elles de faire du chemin, l’une vers l’autre, dans une médiation.

  • Mon travail m’a-t-il demandé un effort mental ?

Je devais tout le temps réfléchir à ce que je faisais, à ce que je disais, à questionner ma pratique. Je devais mettre à distance mes propres émotions pour ne pas empiéter sur mon professionnalisme et dépasser la ligne médiane qui est l’équité.

  • Ai-je eu l’impression d’avoir bien fait mon travail ?

J’ai eu l’impression de le faire de plus en plus comme il se devait, avec l’expérience. Pour moi, un bon médiateur ou un bon chargé de médiation c’est quelqu’un d’exigeant avec lui-même afin de mieux accompagner les autres, jusqu’à la solution. Il doit être en questionnement permanent sur lui-même et sur ses pratiques.

  • Si je devais mettre une note à mon bien-être au travail quelle serait-elle ?

En vérité, j’ai travaillé, ces dernières années, dans les meilleures conditions possibles. Le Médiateur m’a fait confiance, a été un soutien, m’a écouté dans certaines situations difficiles et est même monté au créneau lorsque c’était nécessaire pour finaliser une solution. Rappelons que c’est lui qui a le dernier mot dans un dossier de médiation et qui signe la solution. Chaque dossier a été différent, de par sa technicité, son approche humaine. Je ne me suis jamais ennuyée et je n’ai pas vu le temps passer !



Le site mediateur-engie.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience afin de proposer des contenus et services adaptés aux intérêts de ses visiteurs. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies. More information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

En savoir plus