Les bons gestes pour éviter de surconsommer du gaz

entete_questions_frequentes

Les bons gestes pour éviter de surconsommer du gaz

Il faut savoir qu’adopter des bons gestes au quotidien vous permettra aussi de faire des économies de gaz et ainsi réduire vos dépenses, et donc le montant de vos factures. Vous trouverez à la fin de cette page des conseils et astuces sur les bons gestes à adopter tous les jours afin d’optimiser votre consommation d’énergie. Mais il convient également de vérifier, si vous pensez trop consommer en gaz, certains points que nous développons ci-dessous.

 

Surconsommation de gaz liée à une suspicion de fuite de gaz : marche à suivre pour assurer la sécurité de votre installation.

Une surconsommation de gaz peut résulter d’une fuite de gaz sur vos installations intérieures, c’est-à-dire les tuyauteries de gaz qui commencent juste à la sortie de votre compteur gaz, votre chaudière etc. La première chose à faire est donc de mettre en sécurité votre installation.

 

  • Dès la fuite détectée, à l’intérieur de votre logement et/ou si vous sentez une odeur de gaz ou détectez une fuite de gaz, vous devez immédiatement suivre la procédure et les consignes de GRDF en cas de fuite de gaz, rappelées ci-après :

Fuite de gaz : que faire ?
1. Ouvrez les fenêtres.
2. Fermez votre arrivée générale de gaz.
3. Evitez les flammes et les étincelles.
4. Ne touchez à aucun appareil électrique ni téléphone.
5. Sortez à l’extérieur de votre domicile pour contacter le n° Vert Urgence Sécurité Gaz au 0 800 47 33 33 (appel gratuit depuis un poste fixe).
6. Attendez l’arrivée du technicien GRDF devant votre domicile.

Vous trouverez d’autres informations concernant ces consignes et ces procédures en cliquant sur le lien ci-après : lien

 

1.Comment vous apercevoir que vous « surconsommez » du gaz ?

 

  • En détectant une fuite de gaz ( cf. plus haut).
  • En suivant régulièrement vos index via les factures, grâce aux services en ligne (espace client, M@ Relève, facture en ligne…), ou via des points réguliers avec les conseillers clientèle de votre fournisseur de gaz.
  • En comparant vos consommations à votre historique de consommation et/ou en effectuant des simulations de votre consommation de gaz sur les sites internet de différents fournisseurs.

2.Rechercher la cause de cette surconsommation: 

Les principales causes d’une surconsommation de gaz et la conduite à adopter pour chacune d’entre-elles sont indiquées ci-après.

Pour retrouver davantage d’informations relatives aux causes d’une surconsommation de gaz, vous pouvez consulter la fiche : Qu’est ce qui peut expliquer une consommation de gaz anormalement élevée

 

Surconsommation de gaz liée à un dysfonctionnement de compteur de gaz.

En théorie, un compteur de gaz ne peut pas sur-compter, sauf dans certains cas particuliers. Ils sont explicités dans la fiche intitulée Dysfonctionnement d’un compteur de gaz, est-ce possible, quelles sont les différentes causes ?

 

Surconsommation de gaz liée à un dysfonctionnement d’un élément de l’installation intérieure.

Votre surconsommation de gaz peut être liée à un défaut d’un dispositif de votre installation intérieure de chauffage, par exemple de votre chaudière. En cas de dysfonctionnement de la chaudière, vous pouvez faire intervenir un chauffagiste pour réaliser un diagnostic et en identifier la cause.

Un système de chauffage régulièrement entretenu permet de réduire ses consommations d’énergie. La loi impose d’ailleurs une visite annuelle d’entretien de l’installation par un professionnel (décret du 9 juin 2009 et arrêté du 15 septembre 2009).

 

Surconsommation de gaz liée à de mauvaises habitudes de consommations.

Dans le cas où votre surconsommation de gaz serait liée à de « mauvaises habitudes »de consommation, sachez qu’il vous est possible de générer jusqu’à 40% d’économie de consommation de gaz en adoptant des gestes simples. Ils sont explicités ci-après :

 

  • CHAUFFAGE

-L’installation d’une chaudière performante peut vous permettre de réaliser jusqu’à 20% d’économies d’énergie. Son entretien régulier peut vous faire réaliser jusqu’à 12% d’économies d’énergie.

-Si vous êtes chauffés au gaz, améliorer l’isolation thermique de votre logement peut vous aider à réduire vos facturations. Un toit bien isolé peut vous permettre de réaliser jusqu’à 30% d’économies d’énergie. Des fenêtres bien isolées peuvent vous faire réaliser jusqu’à 15% d’économies d’énergie ( mais il faut commencer par le toit).

NB : Vous pouvez estimer la qualité de l’isolation de votre logement grâce au diagnostic de performance énergétique (DPE), qui vous permet d’avoir une idée précise de l’état énergétique de votre logement. Ce diagnostic se trouve depuis 2007 dans le contrat de vente ou de location de votre logement.

La Médiation du Groupe ENGIE a proposé, dans ses recommandations génériques, que soit créé un « passeport rénovation » du logement, sorte de carte d’identité de la qualité thermique du logement, indiquant également les travaux à réaliser, classés par ordre de priorité croissant, pour améliorer la qualité thermique du logement, et ainsi permettre au propriétaire ou locataire d’avoir une meilleure connaissance des enjeux, et de son logement.

 

  • CUISINE

-Pour éviter des déperditions de gaz liées à votre gazinière, il est important de nettoyer régulièrement les brûleurs. Une flamme bleue vous indique ainsi que les brûleurs sont propres. Si la flamme est jaune et irrégulière, vos brûleurs sont sales et risquent de se boucher.

-Il est également recommandé de couvrir ses casseroles pour chauffer de l’eau, afin de diviser par quatre la consommation d’énergie associée.

-Pour éviter de consommer du gaz pendant votre absence et par mesure de sécurité, en été, pensez à fermer le robinet d’arrivée de gaz lors de chaque départ en week-end, en vacances… En hiver, mettez votre chaudière en hors-gel (elle ne consommera que si la température tombe en dessous de la consigne de température, et éviter ainsi le gel et l’humidité dans le logement).

 

  • SALLE D’EAU

-Réduire la température des radiateurs dans la salle de bain si vous êtes chauffés au gaz.

-Entretenir régulièrement le ballon d’eau chaude

 

  • PIECES A VIVRE

-Baisser la température, si vous êtes chauffés au gaz : 1 degré en moins, c’est 7% de consommation en moins et donc une facture réduite de 7%. Il est recommandé de régler votre chauffage à 19°C dans les pièces à vivre et 16° Cdans les chambres.

-Fermer ses volets pendant la nuit en hiver pour protéger le logement du froid.

 

Bon à savoir

Si vous ne trouvez pas de cause particulière à votre surconsommation de gaz, vous pouvez contacter un conseiller ENGIE, ou consulter le guide des bonnes pratiques et des gestes sécurités, disponibles sur le site Internet du fournisseur ENGIE et dans les Conditions Générales de Vente.

Les fournisseurs d’énergie mettent à votre disposition des outils et dispensent des conseils pour vous aider à maîtriser et à réduire vos consommations d’énergie, par exemple, l’outil Cap EcoConso que propose le fournisseur ENGIE, sans surcoût, à tous ses clients particuliers.

 

Les bons gestes pour éviter de surconsommer du gaz

Il faut savoir qu’adopter des bons gestes au quotidien vous permettra aussi de faire des économies de gaz et ainsi réduire vos dépenses, et donc le montant de vos factures. Vous trouverez à la fin de cette page des conseils et astuces sur les bons gestes à adopter tous les jours afin d’optimiser votre consommation d’énergie. Mais il convient également de vérifier, si vous pensez trop consommer en gaz, certains points que nous développons ci-dessous.

 

Surconsommation de gaz liée à une suspicion de fuite de gaz : marche à suivre pour assurer la sécurité de votre installation.

Une surconsommation de gaz peut résulter d’une fuite de gaz sur vos installations intérieures, c’est-à-dire les tuyauteries de gaz qui commencent juste à la sortie de votre compteur gaz, votre chaudière etc. La première chose à faire est donc de mettre en sécurité votre installation.

 

  • Dès la fuite détectée, à l’intérieur de votre logement et/ou si vous sentez une odeur de gaz ou détectez une fuite de gaz, vous devez immédiatement suivre la procédure et les consignes de GRDF en cas de fuite de gaz, rappelées ci-après :

Fuite de gaz : que faire ?
1. Ouvrez les fenêtres.
2. Fermez votre arrivée générale de gaz.
3. Evitez les flammes et les étincelles.
4. Ne touchez à aucun appareil électrique ni téléphone.
5. Sortez à l’extérieur de votre domicile pour contacter le n° Vert Urgence Sécurité Gaz au 0 800 47 33 33 (appel gratuit depuis un poste fixe).
6. Attendez l’arrivée du technicien GRDF devant votre domicile.

Vous trouverez d’autres informations concernant ces consignes et ces procédures en cliquant sur le lien ci-après : lien

 

1.Comment vous apercevoir que vous « surconsommez » du gaz ?

 

  • En détectant une fuite de gaz ( cf. plus haut).
  • En suivant régulièrement vos index via les factures, grâce aux services en ligne (espace client, M@ Relève, facture en ligne…), ou via des points réguliers avec les conseillers clientèle de votre fournisseur de gaz.
  • En comparant vos consommations à votre historique de consommation et/ou en effectuant des simulations de votre consommation de gaz sur les sites internet de différents fournisseurs.

2.Rechercher la cause de cette surconsommation: 

Les principales causes d’une surconsommation de gaz et la conduite à adopter pour chacune d’entre-elles sont indiquées ci-après.

Pour retrouver davantage d’informations relatives aux causes d’une surconsommation de gaz, vous pouvez consulter la fiche : Qu’est ce qui peut expliquer une consommation de gaz anormalement élevée

 

Surconsommation de gaz liée à un dysfonctionnement de compteur de gaz.

En théorie, un compteur de gaz ne peut pas sur-compter, sauf dans certains cas particuliers. Ils sont explicités dans la fiche intitulée Dysfonctionnement d’un compteur de gaz, est-ce possible, quelles sont les différentes causes ?

 

Surconsommation de gaz liée à un dysfonctionnement d’un élément de l’installation intérieure.

Votre surconsommation de gaz peut être liée à un défaut d’un dispositif de votre installation intérieure de chauffage, par exemple de votre chaudière. En cas de dysfonctionnement de la chaudière, vous pouvez faire intervenir un chauffagiste pour réaliser un diagnostic et en identifier la cause.

Un système de chauffage régulièrement entretenu permet de réduire ses consommations d’énergie. La loi impose d’ailleurs une visite annuelle d’entretien de l’installation par un professionnel (décret du 9 juin 2009 et arrêté du 15 septembre 2009).

 

Surconsommation de gaz liée à de mauvaises habitudes de consommations.

Dans le cas où votre surconsommation de gaz serait liée à de « mauvaises habitudes »de consommation, sachez qu’il vous est possible de générer jusqu’à 40% d’économie de consommation de gaz en adoptant des gestes simples. Ils sont explicités ci-après :

 

  • CHAUFFAGE

-L’installation d’une chaudière performante peut vous permettre de réaliser jusqu’à 20% d’économies d’énergie. Son entretien régulier peut vous faire réaliser jusqu’à 12% d’économies d’énergie.

-Si vous êtes chauffés au gaz, améliorer l’isolation thermique de votre logement peut vous aider à réduire vos facturations. Un toit bien isolé peut vous permettre de réaliser jusqu’à 30% d’économies d’énergie. Des fenêtres bien isolées peuvent vous faire réaliser jusqu’à 15% d’économies d’énergie ( mais il faut commencer par le toit).

NB : Vous pouvez estimer la qualité de l’isolation de votre logement grâce au diagnostic de performance énergétique (DPE), qui vous permet d’avoir une idée précise de l’état énergétique de votre logement. Ce diagnostic se trouve depuis 2007 dans le contrat de vente ou de location de votre logement.

La Médiation du Groupe ENGIE a proposé, dans ses recommandations génériques, que soit créé un « passeport rénovation » du logement, sorte de carte d’identité de la qualité thermique du logement, indiquant également les travaux à réaliser, classés par ordre de priorité croissant, pour améliorer la qualité thermique du logement, et ainsi permettre au propriétaire ou locataire d’avoir une meilleure connaissance des enjeux, et de son logement.

 

  • CUISINE

-Pour éviter des déperditions de gaz liées à votre gazinière, il est important de nettoyer régulièrement les brûleurs. Une flamme bleue vous indique ainsi que les brûleurs sont propres. Si la flamme est jaune et irrégulière, vos brûleurs sont sales et risquent de se boucher.

-Il est également recommandé de couvrir ses casseroles pour chauffer de l’eau, afin de diviser par quatre la consommation d’énergie associée.

-Pour éviter de consommer du gaz pendant votre absence et par mesure de sécurité, en été, pensez à fermer le robinet d’arrivée de gaz lors de chaque départ en week-end, en vacances… En hiver, mettez votre chaudière en hors-gel (elle ne consommera que si la température tombe en dessous de la consigne de température, et éviter ainsi le gel et l’humidité dans le logement).

 

  • SALLE D’EAU

-Réduire la température des radiateurs dans la salle de bain si vous êtes chauffés au gaz.

-Entretenir régulièrement le ballon d’eau chaude

 

  • PIECES A VIVRE

-Baisser la température, si vous êtes chauffés au gaz : 1 degré en moins, c’est 7% de consommation en moins et donc une facture réduite de 7%. Il est recommandé de régler votre chauffage à 19°C dans les pièces à vivre et 16° Cdans les chambres.

-Fermer ses volets pendant la nuit en hiver pour protéger le logement du froid.

 

Bon à savoir

Si vous ne trouvez pas de cause particulière à votre surconsommation de gaz, vous pouvez contacter un conseiller ENGIE, ou consulter le guide des bonnes pratiques et des gestes sécurités, disponibles sur le site Internet du fournisseur ENGIE et dans les Conditions Générales de Vente.

Les fournisseurs d’énergie mettent à votre disposition des outils et dispensent des conseils pour vous aider à maîtriser et à réduire vos consommations d’énergie, par exemple, l’outil Cap EcoConso que propose le fournisseur ENGIE, sans surcoût, à tous ses clients particuliers.

 

Le site mediateur-engie.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience afin de proposer des contenus et services adaptés aux intérêts de ses visiteurs. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies. More information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

En savoir plus