Dysfonctionnement d’un compteur de gaz : est-ce possible ? Quelles sont les différentes causes ?

entete_questions_frequentes

Dysfonctionnement d’un compteur de gaz : est-ce possible ? Quelles sont les différentes causes ?

 

img-fiche-dysfonctionnement-compteur-gaz

  • L’obligation de contrôle du compteur par le distributeur

Un arrêté de 2010[1] met à la charge des distributeur de gaz un certain nombre d’obligations relatives au compteur de gaz. Parmi les obligations qui reposent sur les détenteurs de compteur, il doit y avoir un contrôle initial et des contrôles périodiques de cet instrument de mesure, tous les 20 ans pour les compteurs de gaz, ainsi qu’un bon entretien et du bon état réglementaire.

Le contrôle se faisant en laboratoire, le compteur est alors « déposé » et un nouveau compteur est « posé ».

Malgré ces contrôles, il se peut qu’un compteur dysfonctionne.

  • Les causes d’un dysfonctionnement de compteur

Parfois, des clients constatent que leur facture de gaz est beaucoup plus faible ou plus élevée que d’habitude ; que l’index compteur ne correspond pas à celui relevé par le technicien ; que leurs mensualités ont augmenté alors que leurs habitudes de consommations sont restées identiques ou encore que le compteur de gaz est en panne et que donc l’index ne mentionne aucune consommation.

Il se peut en effet qu’un compteur de gaz dysfonctionne. Comment explique-t-on cela ?

Un compteur gaz est un ensemble mécanique qui contient à l’intérieur des tiroirs qui se déplacent sous la pression du gaz. Le déplacement de ces tiroirs entraîne une roue qui fait tourner les petites roues de la minuterie (là où sont lus les index sur le cadran du compteur). Le déplacement de ces tiroirs et le fonctionnement des engrenages deviennent difficiles par l’usure des pièces liées à la fois au frottement et au gaz qui contient des impuretés.

On peut alors expliquer le sous-comptage par le fait que les engrenages se grippent peu à peu et la panne par le fait que ceux-ci se bloquent parfois complètement.

C’est pour cette raison que les compteurs sont systématiquement remplacés au bout de 20 ans.

En gaz, le phénomène de sur-comptage n’existe pas. Cependant, il arrive que, suite à une casse de minuterie, les roues soient abimées et indiquent alors une valeur erronée (possiblement à la hausse).

  • Que faire en cas de problème ou de dysfonctionnement de mon compteur de gaz ?

En cas de dysfonctionnement du compteur de gaz, le client doit alors contacter le fournisseur qui se chargera ensuite de le mettre en relation avec le distributeur. Ce dernier proposera alors une intervention pour changer le compteur défectueux.

  • Conséquences d’un changement de compteur pour dysfonctionnement

La changement de compteur pour dysfonctionnement peut donner lieu à un redressement. Ce redressement est de 14 mois pour un consommateur ou un non-professionnel (gaz : inférieur à 30.000 kWh /an ou en électricité inférieur à 36 kV). Pour les autres clients, le redressement est possible sur une période inférieure ou égale à 2 ans (5 ans pour un professionnel).

Parfois le client pense que le compteur est défectueux, à cause de consommations qu’il juge trop élevées. En réalité, le changement de compteur n’est dans ce cas pas souvent justifié, le sur comptage étant un phénomène impossible hors casse de minuterie et donc provoquant en réalité une erreur de relève de l’index, détérioration qui se voit en principe au cadran du compteur.

 

[1] Arrêté du 21 octobre 2010 relatif aux compteurs de gaz combustible ; https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000023022964

Dysfonctionnement d’un compteur de gaz : est-ce possible ? Quelles sont les différentes causes ?

 

img-fiche-dysfonctionnement-compteur-gaz

  • L’obligation de contrôle du compteur par le distributeur

Un arrêté de 2010[1] met à la charge des distributeur de gaz un certain nombre d’obligations relatives au compteur de gaz. Parmi les obligations qui reposent sur les détenteurs de compteur, il doit y avoir un contrôle initial et des contrôles périodiques de cet instrument de mesure, tous les 20 ans pour les compteurs de gaz, ainsi qu’un bon entretien et du bon état réglementaire.

Le contrôle se faisant en laboratoire, le compteur est alors « déposé » et un nouveau compteur est « posé ».

Malgré ces contrôles, il se peut qu’un compteur dysfonctionne.

  • Les causes d’un dysfonctionnement de compteur

Parfois, des clients constatent que leur facture de gaz est beaucoup plus faible ou plus élevée que d’habitude ; que l’index compteur ne correspond pas à celui relevé par le technicien ; que leurs mensualités ont augmenté alors que leurs habitudes de consommations sont restées identiques ou encore que le compteur de gaz est en panne et que donc l’index ne mentionne aucune consommation.

Il se peut en effet qu’un compteur de gaz dysfonctionne. Comment explique-t-on cela ?

Un compteur gaz est un ensemble mécanique qui contient à l’intérieur des tiroirs qui se déplacent sous la pression du gaz. Le déplacement de ces tiroirs entraîne une roue qui fait tourner les petites roues de la minuterie (là où sont lus les index sur le cadran du compteur). Le déplacement de ces tiroirs et le fonctionnement des engrenages deviennent difficiles par l’usure des pièces liées à la fois au frottement et au gaz qui contient des impuretés.

On peut alors expliquer le sous-comptage par le fait que les engrenages se grippent peu à peu et la panne par le fait que ceux-ci se bloquent parfois complètement.

C’est pour cette raison que les compteurs sont systématiquement remplacés au bout de 20 ans.

En gaz, le phénomène de sur-comptage n’existe pas. Cependant, il arrive que, suite à une casse de minuterie, les roues soient abimées et indiquent alors une valeur erronée (possiblement à la hausse).

  • Que faire en cas de problème ou de dysfonctionnement de mon compteur de gaz ?

En cas de dysfonctionnement du compteur de gaz, le client doit alors contacter le fournisseur qui se chargera ensuite de le mettre en relation avec le distributeur. Ce dernier proposera alors une intervention pour changer le compteur défectueux.

  • Conséquences d’un changement de compteur pour dysfonctionnement

La changement de compteur pour dysfonctionnement peut donner lieu à un redressement. Ce redressement est de 14 mois pour un consommateur ou un non-professionnel (gaz : inférieur à 30.000 kWh /an ou en électricité inférieur à 36 kV). Pour les autres clients, le redressement est possible sur une période inférieure ou égale à 2 ans (5 ans pour un professionnel).

Parfois le client pense que le compteur est défectueux, à cause de consommations qu’il juge trop élevées. En réalité, le changement de compteur n’est dans ce cas pas souvent justifié, le sur comptage étant un phénomène impossible hors casse de minuterie et donc provoquant en réalité une erreur de relève de l’index, détérioration qui se voit en principe au cadran du compteur.

 

[1] Arrêté du 21 octobre 2010 relatif aux compteurs de gaz combustible ; https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000023022964

Le site mediateur-engie.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience afin de proposer des contenus et services adaptés aux intérêts de ses visiteurs. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies. More information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

En savoir plus