Comment optimiser son chauffage ?

28 avr Comment optimiser son chauffage ?

Le Médiateur d’ENGIE constate qu’un grand nombre de ses requérants se plaignent d’avoir des factures énergétiques trop élevées. Cependant, il existe un certain nombre de bons gestes qui peuvent permettre d’optimiser sa consommation énergétique. Vous trouverez ici une sélection de gestes simples qui vous permettront (nous l’espérons !) de réaliser des économies au quotidien.

Améliorer la diffusion de la chaleur     

Ne placez jamais d’objets ni de rideaux devant les radiateurs, en particulier pour ceux qui fonctionnent par rayonnement. Evitez aussi de poser du linge dessus, sauf pour les sèche-serviettes qui sont prévus pour cela.

Avant le démarrage de la saison de chauffe, pensez à dépoussiérez les grilles d’entrée et de sortie d’air de vos appareils.

Régler correctement vos émetteurs et chauffez utile !

Quelques principes à respecter :

  • Pensez à régler la température de confort de chacun de vos émetteurs. Une température de 19°C est recommandée dans les pièces à vivre et 16°C dans les chambres (selon l’ADEME, une diminution d’1°C de votre température de consigne vous permettra de réduire votre facture de chauffage de 7%),
  • Ne chauffez pas les pièces qui ne sont pas occupées à plein temps (chambre, bureau),
  • Baissez la consigne de votre thermostat avant de vous coucher,
  • Pensez à programmer votre chauffage si vos équipements le permettent.

Aérer sans gaspiller

Il est recommandé d’aérer quotidiennement les pièces de votre logement pour conserver un air sein. Une dizaine de minutes sont suffisantes. Pensez alors à éteindre vos radiateurs pour ne pas affoler votre thermostat !

Si vous êtes équipés de radiateurs avec détection d’ouverture des fenêtres, ils couperont automatiquement le chauffage s’ils détectent une chute de température brutale. En fonction des appareils, leur fonctionnement devra être rétabli manuellement ou cela sera automatique suite à la détection d’une remontée de la température ambiante liée à l’inertie du bâti (qui devrait correspondre à la fermeture de la fenêtre).

Fermer les volets la nuit

Cela peut vous permettre de réaliser jusqu’à 2% d’économies sur le chauffage.

Fermer les volets à la tombée de la nuit, surtout en hiver, est un geste que l’on fait par réflexe dans la chambre à coucher, mais il est important de le faire également dans toutes les pièces du logement.

Astuce : En été, pensez à fermer les volets le jour pour conserver la fraîcheur de votre logement.

Baisser de 1°C la température de votre chauffage

Cela peut vous permettre de réaliser jusqu’à 7% d’économies sur le chauffage.

Le chauffage représente le plus gros poste de consommation d’énergie dans le logement. Diminuer légèrement la température est un geste simple, qui peut avoir un impact sur votre facture.

La température idéale est de 19°C pour les pièces à vivre et de 17°C seulement pour les chambres.

Astuce : Le soir, avant d’aller vous coucher, pensez à diminuer encore un peu la température de votre pièce de séjour (de 19°C à 17°C), pour plus d’économies.

Positionner votre chaudière gaz naturel en mode « été »

Cela peut vous permettre de réaliser jusqu’à 10,6% d’économies sur l’électricité (dès lors que vous n’avez plus besoin de chauffage).

Aux beaux jours, positionnez votre chaudière en mode « été » ou « eau chaude seule » permet d’économiser 250 kWh d’électricité, ce qui représente 10% du poste d’électricité spécifique pour une habitation moyenne.

Cela permet en effet d’éteindre la pompe du chauffage et d’éviter de consommer inutilement de l’électricité.

Sans ce mode, la pompe continue à faire circuler l’eau froide dans les tuyaux de chauffage.

Astuce : En période froide, pensez à régler votre chaudière en mode « hors gel », si vous vous absentez plus de deux jours.

Calorifuger vos tuyaux d’eau chaude

Cela peut vous permettre de réaliser jusqu’à 3% d’économies sur le chauffage.

Lorsque vos canalisations ne sont pas isolées, l’eau chaude perd une partie de sa chaleur lors de son trajet entre votre chaudière et vos radiateurs.

Des isolants spécifiquement adaptés sont disponibles sous la forme de :

  • Coquilles de fibres minérales,
  • Bandes de fibres minérales,
  • Manchons de mousse plastique.

Le calorifugeage est d’autant plus efficace lorsque les canalisations traversent des pièces non chauffées, comme les garages ou les caves.

La réalisation du calorifugeage de tout ou partie de l’installation de production d’eau chaude sanitaire est éligible au crédit d’impôt développement durable (logements de plus de 2 ans) à hauteur de 15% des dépenses sur les matériaux (source : Ademe).

Vous pouvez également isoler vos canalisations d’eau froide si celles-ci sont exposées au froid, afin qu’elles ne gèlent pas durant l’hiver.

Faire entretenir votre chaudière par un professionnel

Cela peut vous permettre de réaliser jusqu’à 10% d’économies sur le chauffage et l’eau chaude sanitaire.

L’entretien annuel de votre installation de chauffage et de production d’eau chaude est obligatoire. Pour cela, il est conseillé de souscrire un contrat d’entretien avec un professionnel.

Astuce : Le ramonage du conduit de fumée et le contrôle des conduits tubés par une entreprise qualifiée en fumisterie sont aussi obligatoires, renseignez-vous.



Le site mediateur-engie.com utilise des cookies pour réaliser des statistiques d’audience afin de proposer des contenus et services adaptés aux intérêts de ses visiteurs. En utilisant notre site, vous acceptez l’utilisation des cookies. More information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

En savoir plus